Chère forêt, où es-tu ?

Notre pays se confronte depuis une dizaine d’années avec un phénomène de déboisement abusif. Les Carpathes „cèdent” peu à peu leurs arbres qui prennent le chemin dans notre pays ou à l’étranger pour les fabriques de bois ou des meubles. À un moment donné il y avait en Roumanie un programme par localisation du type GPS,  proposé par le Ministère de l’Environnement. Quand quelqu’un observait un camion avec des arbres, on l’utilisait et si le camion ne faisait pas partie de la liste des transports légaux, les autorités intervenaienet immédiatement. Le programme a bien fonctionné  jusqu’au jour où un autre gouvernement s’est installé. Aujourd’hui le nouveau gouvernement souhaite réinstaller ce programme-là et proposer des lois plus sévères concernant la protection des forêts.

L’industrie du bois est coupable car pense seulement au profit. L’argent et le confort pèsent plus que notre santé et notre sécurité face aux calamités ?

L’oxygène constitue notre „carburant” pour vivre. Des milliers d’arbres ont été abattus et transformés en meubles, en charpentes, en papier. Qui pense à notre avenir ?

Quand les neiges se fondent au printemps et les rivières débordent et deviennent de plus en plus gonflées, il y a des inondations qui „balayent” des villages entiers. Pourquoi? Parce que l’eau n’est plus retenue aux racines des sapins seculaires, les montagnes sans forêts „se vengent”. Les animaux sauvages sortent de leurs tanières. C’est pour cela que les dernières années des ours, des loups et des renards errent au hasard et arrivent jusqu’ au chemin routier.

Il y a déjà des campagnes déroulées par les ONG qui ont comme objectif de boiser les régions restées sans arbres. Des étudiants et des élèves, des jeunes des entreprises se solidarisent pour planter des arbres aux lieux défrichés. Mais cela va durer des années et des années  jusqu’à ce que ces arbres petits forment une forêt comme celle d’avant.

Espérons que la société civile se mobilise de plus en plus, que les lois contre le défrichement illégal nous aident davantage et que les nouvelles générations profiteront d’une nature plus belle et plus sûre.